[DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Informations sur les études, stages et le monde du travail en Finlande
Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Penelope » mercredi 17 décembre 2014, 18:57

L'éducation obligatoire (jusqu'à 16 ans) n'est point séléctive. Toutes les écoles se ressemblent, tous les élèves suivent le même cursus (National Core Curriculum) donc, on part du principe que chaque élève a, au départ, les mêmes chances de s'épanouir. Enfin, c'est comme ca que le système est concu. Certes, il y a des inégalités (il y a des enfants qui ont le malheur d'avoir des parents alcooliques....) et les écoles ont de plus en plus de mal à s'adapter à la diversité culturelle et sociale des élèves. Personnellement je ne regrette rien (j'ai sorti mes enfants - dont un qui a des difficultés d'apprentissage - du système francais pour les plonger dans ce système finlandais en 2001).

Dans la plupart des pays européens, l'accès aux études supérieures n'est pas automatique: la France en est une exception. Pour revenir aux BBA (bachelier) - il y a beaucoup de diplômes "vocationnels" à ce niveau en Finlande: toutes les universités "UAS" les proposent (avec énormement de programmes en anglais) et ils sont trés attractifs car les stages en entreprise - qui font partie intégrale des programmes - débouchent très souvent sur un poste permanent.

Avatar du membre
Paulus Camillus
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1095
Enregistré le : vendredi 9 mai 2008, 10:17
Localisation : Pornokulma, Kallio, Helsinki
Contact :

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Paulus Camillus » mardi 29 septembre 2015, 13:18

Ma fille de 7 ans vient de rentrer dans le système éducatif finlandais, merci à tous les contributeurs dans les discussions suivantes, j'ai pu me familiariser avec plein de choses nouvelles :

[DOSSIER] Le système éducatif finlandais (la présente discussion)

Le système éducatif finlandais - pédagogie différenciée ?

Encore le système scolaire finlandais...

Ecoles francophones de Finlande - tentative de répertoire

Depuis que ma fille a commencé l'école, j'ai déjà repéré des éléments que je n'avais pas vu dans les discussions ci-dessus. Voilà ma liste d'éléments "nouveaux", des généralités ou des faits spécifiques (mais qui peuvent se reproduire dans d'autres cas) que je compile et poste ici, avant que tout ça ne me paraisse complètement normal et banal.

- Les gamins commencent la première année à l'âge de 7 ans. C'est en fait l'âge CE1 en France. Le cursus jusqu'au bac dure 12 ans (9 au primaire et 3 au lycée) comme en France (5 au primaire, 4 au collège et 3 au lycée). L'âge standard pour le bac est donc 19 ans en Finlande, contre 18 ans en France. Pour faire simple, je considère ci-dessous que niveau 1 = CP, et qu'on rentre à l'école un an plus tard en Finlande (un autre choix est de considérer niveau 1 = CE1, ce qui est juste en ce qui concerne l'âge des enfants, mais moins facile pour comparer les systèmes).

- Les gamins passent 9 ans dans le même bâtiment, du niveau 1 au niveau 9. En tout cas c'est prévu comme ça dans le bâtiment de ma fille, et je crois que c'est plutôt standard.

- A priori, les groupes dans les classes ne vont pas changer durant le primaire/collège, donc ma fille va avoir quasiment pile-poil les mêmes camarades de classe pendant 9 ans...!!

- ~90% des élèves de la classe de ma fille étaient dans le même groupe à la "maternelle" (päiväkoti), notamment pendant la dernière année de maternelle ("pré-école", "esikoulu", les élèves y sont appelés "eskarit"), et même aussi durant l'avant dernière de maternelle (les 5 ans, les "viskarit"). Donc en fait c'est même pendant 11 ans, de 5 ans à 16 ans, que ce groupe de camarades sera très stable. Je comprends mieux pourquoi ma femme était tellement ravie que le groupe d'enfants de l'âge de ma fille à la "maternelle" soit excellent.

- Ce sera la même enseignante pour cette classe pendant les premières années. Ensuite, cette enseignante deviendra prof référente (ou principale) pour la classe, vraisemblablement jusqu'au niveau 9 (en gros, elle suivra les gamins du CP à la 3e, de 7 ans à 16 ans). Ma femme était contente que la prof ne soit ni débutante, ni proche de la retraite.

- Il y a une quarantaine d'enfants de niveau 1 (CP) dans l'école, réparties en deux classes. Ils sont 22 dans la classe de ma fille. Il y a 9 niveaux de classe dans le bâtiment (niveau 1 à 9), 450 élèves, donc en gros 2 classes d'environ 25 élèves par niveau. Ça fait une cour de récréation avec des enfants d'âges très différents. En fait, c'est plutôt 3 cours de récréation, avec de vagues séparations physique : différence de niveau de quelques marches, un parterre avec quelques arbres, une cour donne sur une autre face du bâtiment...

- Tiens, il y a des devoirs ? J'ai crû au début que c'était uniquement pour le tout début d'année, afin que les parents puissent jeter un coup d’œil le(s) livre(s) scolaire(s), et regarder si leurs gamins paraissent à l'aise ou à la peine. En fait, c'est assez régulièrement qu'il y a 5 minutes de devoir à faire à la maison. Je crois que c'est pour impliquer les parents, pour apprendre à l'élève que l'apprentissage et l'effort ne vont pas s'arrêter dès que l'élève est sorti de l'école...

- Le système finlandais est tel qu'il y a des moments où les enfants, même de 7 ans, vont devoir marcher "seuls" dans la rue. On fait donc confiance aux enfants, aux passants dans la rue, aux automobilistes, etc...

- L'école termine entre 11h45 et 13h45 (ça dépend des jours) pour la classe de ma fille (1er niveau, 7 ans). Après l'école, les enfants sortent tout seul de l'école (personne pour les surveiller, même si c'est en plein centre-ville), et ils peuvent aller au parc public qui jouxte l'école (à 50 mètres, sans rue à traverser), où il y a une grande aire de jeu et un petit bâtiment qui est comme une "maison" de jeu. Il y a normalement 3 adultes-surveillants dans la maison de jeu et dans le parc, jusqu'à 16h30. À 16h30, il n'y a plus d'adultes-surveillants, les enfants peuvent rester si personne n'est venu les chercher ou qu'ils n'ont pas envie de rentrer chez eux. Comme tout ça c'est dans un parc public, n'importe qui peut être dans ce parc, et les gamins y vont et peuvent en sortir comme bon leur semble (et c'est en pleine ville, eh...)

- La classe de ma fille est scindée en 2 groupes de 11 élèves. Les 2 groupes ont la même maîtresse, mais des horaires un peu décalés, afin que, quelques heures durant la semaine, la maitresse puisse s'occuper des enfants dans le cadre d'un groupe plus restreint, une demi-classe. La plupart du temps, la maîtresse s'occupe des 22 élèves tous ensemble.

- La demi-classe de ma fille a des horaires pénibles, j'y viens au point suivant. L'autre demi-classe a des horaires plus ok, avec l'école qui commence au plus tard à 9h.

- Les horaires sont pénibles dans le groupe de ma fille : l'école commence à 10h00 lundi+vendredi, à 9h00 mardi+jeudi, et à 8h15 le mercredi. L'école refuse d'accueillir les élèves avant leur heure de début de cours (ce qui était fait officieusement jusqu'à cette année ; la nouvelle directrice refuse d'endosser la responsabilité officieuse que supportait l'ancien directeur)... Un accord a été trouvé : il y aura désormais au moins un adulte-surveillant dès 9h dans la maison de jeu du parc à côté de l'école, on peut y laisser les enfants, et c'est les enfants qui sont responsables de se rendre à l'école à l'heure pour le début de la classe.

- Dans la demi-classe de ma fille, cette demi-classe dont les horaires sont bordéliques, il y a au moins 4 enfants (sur les 11) dont un des parents a un emploi artistique : musicien, prof de danse, etc. À mon avis, ce n'est pas un hasard, ce sont des métiers où on bosse souvent plus le soir que le matin, et par exemple c'est souvent ok pour ma femme (musicienne) d'emmener notre fille à l'école à 10h le lundi ou le vendredi. Cette manière de faire, en douce, en visant l'intérêt général, c'est vu comme du pragmatisme en Finlande. Mais je sais qu'il y avait aussi, dans cette demi-classe, un enfant dont la mère est célibataire, avec un emploi ayant des horaires de bureau, et pour elle c'était assez infernal de découvrir que 2 fois dans la semaine l'école commençait à 10h, et qu'il n'y avait rien pour accueillir systématiquement les enfants avant l'heure de l'école.

- L'enseignant a un programme à suivre, mais il est libre de suivre autre chose. Il y a aussi un emploi du temps prévu (avec les matières "langue maternelle", "maths", "sport", "travaux manuels", "expression artistique", etc) mais l'enseignant est libre de faire autre chose que ce qui est prévu dans l'emploi du temps. En contrepartie de sa relative liberté pédagogique, il est relativement responsable du résultat.

- Il est demandé aux parents de ne pas dire à l'enfant la moindre critique négative ou dubitative concernant la maitresse, l'école, les programmes, les bâtiments, la cantine, etc. Si on a une critique ou une remarque à ces sujets, il faut la faire à l'enseignant ou à l'école, pas à l'enfant. C'est un message qui a été transmis aux parents au tout début, et en gros il y avait l'idée derrière qu'on risque de foutre en l'air la scolarité de notre progéniture si on y contrevient :-) Dur pour un Français comme moi de garder un visage hermétique, de rester silencieux, quand ma fille me rapportera une anecdote de l'école, un fait, dont je penserai immédiatement que la maîtresse a déconné, ou que le système a déconné.

- Le bâtiment est plein à craquer, avec des problèmes de budget, avec un dernier étage qui a des problèmes de moisissure (ce dernier étage sera refait dans 2-3 ans), etc. La directrice a un énorme pouvoir de décision (comparé en France), un budget à gérer, et aussi la responsabilité quand ça part en vrille. Comme exemple de pouvoir de décision, la directrice passe les annonces pour les postes à pourvoir, elle choisit quel enseignant est recruté, etc. Quand une annonce est parue pour un poste d'enseignant, l'an dernier, on m'a dit qu'il y a eu plus de 140 candidatures, et c'est l'école qui choisit, ce n'est pas, comme on fait en France, un processus de barème/grille/points, ou un organisme qui serait quasiment au niveau du ministère. J'ai essayé vite fait (via Google) de vérifier mes connaissances concernant le système français, et le mieux que j'ai trouvé c'est un document bien touffu, qui confirme ce que je pense : Logiques d’affectation des professeurs des écoles néotitulaires dans le Nord. Cependant, ça pourrait changer à terme en France et se rapprocher de la Finlande, car il me semble que le gouvernement français actuel essaie de donner, aux chefs d'établissement, plus de responsabilité, de pouvoir de jugement et de décision ; mais les profs en France sont contre ça : ils préfèrent être évalués par un inspecteur qui vient une fois toutes les quelques années, plutôt que par un directeur d'établissement qu'ils croisent toutes les semaines, voire tous les jours.

/Paul

[EDIT : correction d'une ou deux fautes d'orthographe, de quelques tournures de phrases pour clarifier, précisions dans la brève allusion à la garderie...]
Modifié en dernier par Paulus Camillus le mercredi 30 septembre 2015, 21:39, modifié 1 fois.

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Penelope » mercredi 30 septembre 2015, 1:34

Mon fils cadet a 19 ans, donc ca fait environ 12 ans depuis sa rentrée en 1ere année de ala-aste en Finlande, mais je vois que rien n'a changé dans l'organisation de l'emploi du temps des enfants. Lui aussi avait des horaires assez décalés le matin et l'après-midi. Par contre, il participait au club des enfants à l'école dans l'après-midi après la fin de ses classes et jusqu'à 17h environ.

A Espoo, à l'époque, on avait plutot des écoles "ala-aste" et "yla-aste" donc le primare et le collège étaient separés - ce qui est encore le cas, au moins dans notre quartier. Le prof suivait la classe pendant 2 ou 3 ans mais rarement plus. C'est un système que je n'appreciais guère. Je trouve que ca fait du bien de changer prof, changer de methodes ect Il est important pour les enfants d'apprendre à s'adapter. Plusieurs fois j'ai entendu des parents raconter comment leurs enfants ont pu s'épanouir en ayant changé de prof après 3 ans de stagnation. C'était le cas d'un de mes fils qui n'aimait pas son prof (en 5e et 6e année).

On ne nous a jamais fait le discours sur ce qu'il fallait dire ou ne pas dire aux enfants quant à la qualité de quoique ce soit à l'école. Avec 3 enfants très rapprochés en âge, on parlait tous les jours de ce qui se passait à l'école et personnellement j'encourage mes enfants à s'exprimer et à poser des questions, à donner leur avis et je fais de même (la conversation marche comme ca - dans les deux sens). Évidemment je ne me permettrais pas de "trasher" le prof (par exemple) mais il ne faut pas prendre les enfants pour les imbeciles non plus... ils se rendent bien compte quand il y a un problème. Il est tellement important qu'ils s'expriment quand ca va pas (et quand tout va bien aussi).

J'aimerais bien jeter un coup d'oeil en classe maintenant pour voir les materiaux utilisés, l'equipement, les ressources. C'est plutôt là qu'il y a eu des évolutions pendant les 15 dernières années il me semble.

Avatar du membre
Xavier
Posteur assumé
Messages : 25
Enregistré le : dimanche 18 mai 2014, 17:39

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Xavier » mercredi 30 septembre 2015, 16:18

Bonjour,
Merci beaucoup pour vos retour d'expériences. Dans 2 ans, mon enfant ira à l'école et c'est intéressant de voir déjà comme cela se passe.
Mais en lisant les commentaires, j'ai l'impression déjà de regretter les garderies à la française. Je ne sais pas si je peux faire confiance à un enfant de 7 ans pour partir à la bonne heure en cours...
En tout cas, merci beaucoup.

Avatar du membre
Nana
Administrateur
Messages : 2028
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 17:21
Localisation : Kreikka
Contact :

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Nana » vendredi 2 octobre 2015, 0:04

Merci Paulus d'avoir relancé le sujet, et pour toutes ces infos utiles. Je rajoute un lien vers ton message dans l'index.
Une question ? Merci d'utiliser le forum afin d'en faire profiter tout le monde (pas en message privé).
Avant d'écrire un message sur le forum | Comment vous rendre utile pour SalutFinlande ?

annabelledegraeve
Messager timide
Messages : 2
Enregistré le : lundi 16 novembre 2015, 17:43

Education comparée: formation "Primary teachers"

Messagepar annabelledegraeve » lundi 16 novembre 2015, 18:11

Question regroupée avec notre dossier sur le système éducatif finlandais. Nana

Bonjour à tous,

Je me permets de poster un message ici pour un dossier en éducation comparée que je réalise dans le cadre de mon master pour être professeure des écoles en France.

Je suis en première année de master dans une université à Reims et dans le cadre de ma matière "Perspectives internationales" je doit comparer un aspect éducatif français avec celui du pays de mon choix.
J'ai donc décider de comparer la formation des enseignants du premier degré en France (de 3 à 11 ans) à la formation mise en place en Finlande.
Mes questions sont donc les suivantes:

- Connaissez-vous une personne en Master de l'éducation dans une université Finlandaise (pour devenir professeur type "primary teachers" ?
- La sélection à l'entrée est-elle très difficile ? (J'ai lu qu'il y avait la nécessité d'une lettre de motivation, d'un entretien et d'une expérience professionnelle) Les places sont-elles rares?
- Quelles sont les grandes lignes de la formation? Est-ce très théorique ou pratique ?
- Le niveau du Master est-il difficile ? En cela je veux savoir si, une fois accepté, il était aisé d'avoir le master ou si une sélection était encore présente?
- Est-ce compliquer de trouver un poste par la suite ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire,

J'attend vos réponses, même minimes, qui me seront d'une grande aide,

Bonne soirée,

Annabelle Degraeve

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: Education comparée: formation "Primary teachers"

Messagepar Penelope » lundi 16 novembre 2015, 20:24

Un peu de lecture pour démarrer vos recherches: viewtopic.php?f=54&t=4786&p=57592&hilit=enseignante+%C3%A9cole#p57592

Et je pense que nathalie serait la meilleure personne pour te renseigner davantage. Elle a beaucoup d'expérience en tant que prof en Finlande viewtopic.php?t=5221

Avatar du membre
Nathalie
Participant rodé
Messages : 115
Enregistré le : dimanche 28 septembre 2008, 10:19
Localisation : Muonio

Re: Education comparée: formation "Primary teachers"

Messagepar Nathalie » mardi 17 novembre 2015, 11:21

Merci Pénélope ^_^

annabelledegraeve a écrit :Question regroupée avec notre dossier sur le système éducatif finlandais. Nana

- La sélection à l'entrée est-elle très difficile ? (J'ai lu qu'il y avait la nécessité d'une lettre de motivation, d'un entretien et d'une expérience professionnelle) Les places sont-elles rares?


Je suis (en théorie) prof de langue et j'ai passé le printemps dernier le concours d'entrée pour devenir prof des écoles.
Je me suis royalement plantée.
Ils posaient des questions du cursus de plusieurs matières le programme du primaire, de classe différentes.
Par exemple, il y avait des problèmes de maths de classe 6, des questions de physique du classe 4, des questions sur le dessin, etc.
Les réponses correctes donnaient des points positifs, les réponses fausses des points négatifs.
Si ce concours est réussi, il y a ensuite une présentation orale avec un entretien personnel. Environ la moitié ayant survécu ces 2 examens sont acceptés.

Oui, il y a peu de places ouvertes. Mais c'était à l’université de Helsinki. Plus au Nord, il semble en avoir un peu plus.
Et de nos jours, pour être sûr d'avoir un poste, une instit doit aussi avoir la compétence d'enseigner une autre matière (arts plastique, sport, langues) donc avoir un double diplôme.

Personnellement, j'ai appris cet été que les lois pour les langues ont changées. Il faut désormais pour un prof étranger voulant enseigner au primaire-collège avoir un niveau 6 à l'oral ET à l’écrit.
A part si on est bilingue, c'est impossible.
Donc là, obligée de laisser tomber l'enseignement (un poste au lycée ou pour adultes est tellement rare).
* * * * *
Nathalie

annabelledegraeve
Messager timide
Messages : 2
Enregistré le : lundi 16 novembre 2015, 17:43

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar annabelledegraeve » lundi 23 novembre 2015, 9:53

Merci beaucoup pour votre réponse ! Cela va bien m'aider dans la rédaction de mon dossier.
Si d'autres personnes veulent donner leur avis, n'hésitez pas.

Merci encore :)

NANOU
Posteur assumé
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 10 janvier 2016, 22:25

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar NANOU » dimanche 17 janvier 2016, 14:06

Bonjour je prévois d inscrire mes enfants de 3,5 ans et de 1 an à une école maternelle pour le mois d août 2016. J ai choisi une école maternelle anglophone qui pratique une pédagogie montessori et qui a de la place disponible. Ma question est la suivante pour confirmer l inscription, l école demande de payer des à présent 1 mois de frais (soit 2000€). Vue de Paris, cette demande peut sembler suspecte... Mais je me dis que peut être est ce une pratique normale à Helsinki ...
Pouvez vous témoigner pour confirmer / infirmer mon sentiment ? Merci à tous et en espérant avoir été claire ....

Avatar du membre
Paulus Camillus
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1095
Enregistré le : vendredi 9 mai 2008, 10:17
Localisation : Pornokulma, Kallio, Helsinki
Contact :

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Paulus Camillus » dimanche 17 janvier 2016, 15:52

NANOU a écrit :Pouvez vous témoigner pour confirmer / infirmer mon sentiment ?

euh, pas moi, ma fille est dans le public, tout gratuit (ou presque).

NANOU a écrit :une école maternelle anglophone qui pratique une pédagogie montessori et qui a de la place disponible.

Ça, c'est par contre un truc sur lequel j'ai une opinion à donner: une "maternelle" finlandaise publique, c'est vraisemblablement encore plus "montessori" qu'une école montessori en France... Et c'est gratuit.

Bien sûr, il y a ensuite le problème de la langue: je parle du système public, donc finnophone (ou suédophone). Mais à 3 ans et demi, , ca ne devrait pas être problème pour un enfant de s'intègrer rapidement dans la "maternelle" finnophone. Car c'est vraiment cool ici la "maternelle", c'est surtout jouer, apprendre à jouer, sociabiliser, découvrir ses talents, faire des sorties dehors, etc. Rien de scolaire.

Au passage, maintenant que j'y pense, l'apprentissage du suédois est aussi très intéressant, car c'est la langue commune dans les pays scandinaves, c'est proche de l'allemand et de l'anglais. Il y a une minorité suédoise à Helsinki, et en raison d'une querelle de 1917-1920, le suédois est une langue officielle en Finlande, et on peut trouver des "maternelle" publiques suédophones à Helsinki.

/Paul

NANOU
Posteur assumé
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 10 janvier 2016, 22:25

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar NANOU » dimanche 17 janvier 2016, 16:44

Merci Paulus comme notre séjour est court (entre 2 et 3 ans), en conséquence , il nous semble que le finnois n'est pas une option ....

Avatar du membre
Paulus Camillus
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1095
Enregistré le : vendredi 9 mai 2008, 10:17
Localisation : Pornokulma, Kallio, Helsinki
Contact :

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Paulus Camillus » dimanche 17 janvier 2016, 19:24

NANOU a écrit :Merci Paulus comme notre séjour est court (entre 2 et 3 ans), en conséquence , il nous semble que le finnois n'est pas une option ....

Hummmm, je suppose que vous comptez ensuite faire des séjours dans des pays non-francophones, et que l'anglais sera régulièrement la langue d'enseignement des enfants, c'est bien celà ?

Ceci dit, et si des séjours ultérieurs dans des pays francophones n'est pas l'horizon à long terme, je me rappelle qu'on vient parfois pour une durée courte, et on reste plus longtemps que prévu... Ça s'est vu :-) Un exemple flagrant (et il y en a bien d'autres, au cas par cas), c'est le chantier d'Olkiluoto qui aurait dû être fini depuis quelques années, mais qui va durer encore quelques années :-) Il y a aussi des situations où le séjour permet d'élargir les connexions professionnelles, et donne par la suite des occasions de revenir régulièrement.

J'ai aussi indiqué l'option des "maternelles" suédophones. Le suédois est une langue plus utilisable directement que le finlandais, car c'est une langue bien plus parlée, et c'est proche de l'anglais et de l'allemand. Pour le coup, c'est une très bonne base pour passer ensuite dans une école anglophone. Mais l'utilité de l'apprentissage d'une langue ne se mesure pas qu'à l'usage direct qu'on en fait... C'est un très bon enrichissement pour un enfant francophone d'apprendre le finlandais entre 4 et 6 ans, car cette langue a grammaire extrêmement différente de celle du français, ça donne un angle de vue du monde très différent. Et la pédagogie finlandaise est telle qu'il n'y a aucun souci à mettre un allophone dans une "maternelle" finnophone ou suédophone.

Mais vous faites comme vous voulez, bien sûr. En ce qui concerne les "maternelles" anglophones, le mieux est sans doute d'aller zyeuter le forum des anglophones en Finlande : http://www.finlandforum.org/ On y cause entre autres des écoles montessori à Helsinki :super:
English speaking daycare
Schools
Looking for montessori materials
International Schools Helsinki, who has kids in ISH, ESH?
New mother of toddler from US in Finland
...

/Paul

NANOU
Posteur assumé
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 10 janvier 2016, 22:25

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar NANOU » dimanche 17 janvier 2016, 19:59

Bonsoir Paulus un immense merci pour tous ces renseignements. Effectivement on ne s'est jamais ce que l avenir nous réserve :). Par contre j ai une ultime question , est ce que la pratique de verser un mois entier pour réserver une place est une pratique courante ou dois je me méfier ? En vous remerciant vous ou toute autre âme charitable qui aura la bonté de partager son témoignage / opinion !

Avatar du membre
Paulus Camillus
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1095
Enregistré le : vendredi 9 mai 2008, 10:17
Localisation : Pornokulma, Kallio, Helsinki
Contact :

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Paulus Camillus » dimanche 17 janvier 2016, 20:15

NANOU a écrit :Par contre j ai une ultime question , est ce que la pratique de verser un mois entier pour réserver une place est une pratique courante ou dois je me méfier ?

C'est votre question initiale, je sais bien :wink: Bon, j'y réponds aussi, même si je ne connais pas les écoles privées. Il me semble que demander un mois d'avance, ce n'est pas louche. J'ai zyeuté les discussions sur le forum anglophone, il semblerait qu'il y ait une demande assez forte pour les écoles anglophones, ce qui peut expliquer la demande d'un mois d'avance : éviter les parents qui "réservent" une place pour leur enfant, et annulent ensuite. J'imagine une excuse typique : oh, je ne savais pas très bien où j'habiterai, j'ai inscrit mon enfant dans 3 écoles pour être sûr qu'il serait scolarisé, et j'ai choisi l'école la plus près du domicile que j'ai finalement trouvé....

/Paul

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Penelope » dimanche 17 janvier 2016, 21:05

Trouver une place pour un bébé de 1 an est déjà une réussite! Il est assez rare de trouver des établissements qui acceptent des enfants en sous de 3 ans.

En ce qui concerne le paiement à l'avance, en Finlande - de manière générale - il n'y a pas trop lieu de craindre l'arnaque... le mieux serait de poser cette question à la crêche elle-même qui vous répondra sans mentir!

Certaines garderies aident les parents à remplir les papiers pour toucher une "allowance". Ainsi l'école vous fera payer le montant net (c'est ce que nous avons fait avec le (fameux) Club des Cinq à Espoo quand nous sommes arrivés en 2001). Infos ici: http://www.kela.fi/web/en/private-day-c ... nce_amount

NANOU
Posteur assumé
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 10 janvier 2016, 22:25

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar NANOU » mardi 19 janvier 2016, 23:10

bonsoir Pénélope
merci pour votre message.
l'école en question se nomme Montessori Community (http://infant-community.com/mail).
Elle m'a fait une réponse que j'ai trouvé adapté à mes enfants (3,5 ans et 13 mois).
je voulais avoir auprès de vous / ou auprès de toute âme charitable :) des retours d’expérience sur cette école ...
en vous remerciant chaleureusement
bien à vous tous
NANOU

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Penelope » mardi 19 janvier 2016, 23:33

Je ne sais pas vous répondre. Il est possible que l'école soit toute neuve (edit: ouverture 2012)- puisqu'elle se trouve dans un nouveau quartier de la ville. En tout cas, elle est facile d'accès (tram à côté, metro pas trop loin) et tout près du Centre Culturel Francais.

La fondatrice est probablement russe - son prénom est russe et le site aurait été créé en russe. (La propriétaire de la garderie de mon fils ainé à Espoo était russe aussi! ) J'imagine que le réseau des Écoles Montessori est une sorte de franchising, donc doit suivre assez strictement les consignes du "brand".

Et la ville d'Helsinki survieille aussi - il faut un tas de licences, permis ect pour ouvrir une garderie pour enfants et il y a une reglementation quant au ratio entre le nombre de personnel et le nombre d'énfants accueilli. Tout le personnel doit être qualifié (mais ils sont souvent très mal payés).

Si vous voulez obtenir des retours d'expérience, il faut plutôt aller poser la question sur finlandforum.org (forum anglais).

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar Penelope » mardi 19 janvier 2016, 23:46

Voici la liste complete pour les päiväkoti (écoles maternelles/crèches) Montessori d'Helsinki au cas où vous ne l'avez pas encore trouvé:

HELSINKI
Fallkullan montessorileikkikoulu Kukonaskel
Tasankotie 9 A 1
00730 Helsinki
puh. 044-317 4793
http://www.kukonaskel.fi

Helsinki English Language Montessori Preschool
Lapinlahdenkatu 13 B
00180 Helsinki
puh. 09-685 551 71
school(at)helsinkienglishmontessori.com
http://www.helsinkienglishmontessori.com/

Herttoniemen Montessori-leikkikoulu
Mäyrätie 2,
00800 Helsinki
puh. 09-788 963, 044-262 3113
herttoniemi(at)helsinginmontessori.fi
http://www.helsinginmontessori.fi

Herttoniemenrannan Montessori-leikkikoulu
Laivalahdenportti 6
00810 Helsinki
puh. 041-501 1963
herttoniemenranta(at)helsinginmontessori.fi
http://www.helsinginmontessori.fi

Kaivopuisto International kindergarten
Neitsytpolku 2 B
00140 Helsinki
045-8684289
info@kaivopuistokindergarten.fi
http://www.kaivopuistokindergarten.fi

Montessori Infant Community
Selkämerenkatu 10, 00180 Helsinki
puh. 044-295 5560
Montessori@infant-community.com
http://www.infant-community.com

Montessoripäiväkoti Mammolina
Toiskantie 2, 00410 Helsinki
puh. 045-320 5585
tiina(at)mammolina.fi
www.mammolina.fi

Munkkiniemen Montessori-leikkikoulu
Munkkiniemen puistotie 13 B
00330 Helsinki
puh. 09-483 423
munkkiniemi(at)helsinginmontessori.fi
http://www.helsinginmontessori.fi

Pakilan Montessori-leikkikoulu
Osuuskunnantie 29
00660 Helsinki
puh. 050-421 03 98
pakila(at)helsinginmontessori.fi
http://www.helsinginmontessori.fi

Töölön Montessori-leikkikoulu
Nervanderinkatu 11
00100 Helsinki
puh. 09-499 124
toolo(at)helsinginmontessori.fi
http://www.helsinginmontessori.fi

Vuosaaren Montessoritalo
Vedenottamontie 9
00980 Helsinki
puh. 040-537 6386
paivahoito(at)vuosaarenmontessoritalo.fi
http://www.vuosaarenmontessoritalo.fi

NANOU
Posteur assumé
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 10 janvier 2016, 22:25

Re: [DOSSIER] Le système éducatif finlandais

Messagepar NANOU » mercredi 20 janvier 2016, 10:11

Immense merci, je vais alors faire une promenade sur le forum anglophone