auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Voyages et séjours en Finlande, moyens de transport pour venir en Finlande
maraboutblanc
Messager timide
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 23 avril 2014, 12:20

auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar maraboutblanc » mercredi 23 avril 2014, 12:25

Bonjour,

Je suis un jeune traducteur débutant une activité free-lance (anglais/allemand>français). J'ai le statut d'auto-entrepreneur et compte
rejoindre ma compagne finlandaise dès cet été. Sauriez-vous par hasard si l'administration fiscale finlandaise tolère les auto-entrepreneurs français ?

j'ai lu qu'il est théoriquement possible de travailler à l'étranger avec le statut d'auto-entrepreneur français et donc de payer ses impôts en France,
mais que certains pays n’appréciaient pas trop. Il faut voir au cas par cas. J'ai posé la question à l'ambassade de France à Helsinki, mais je n'ai jamais
eu de réponse (mauvaise adresse mail peut-être ? ambassade.france@welho.com). Quelqu'un aurait-il la gentillesse de m'éclairer à ce sujet ?

En fait, je n'aurai rien contre le statut d'auto-entrepreneur finlandais, mais plus tard, le temps que je "m'acclimate" et que je vois si ma relation dure.

Merci beaucoup

moi moi !

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3181
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Penelope » mercredi 23 avril 2014, 14:06

Pour le fisc finlandais il n'y a pas d'ambiguité: si tu habites en Finlande >183 jours par an alors tu es de facto "résident" et donc imposable en Finlande. Rien ne t'empêche de travailler ici en tant que auto-entrepreneur francais temporairement, sachant que tu n'auras pas le statut de résident donc, pas d'accès aux services de santé (KELA). Il n'est pas évident de vivre en Finlande sans être resident: p.ex. tu auras des difficultés pour ouvrir un compte bancaire, tu n'auras pas la possibilté d'acheter une matkakortti (carte orange) et aucun ISP ne voudra te vendre un forfait.

Il est très facile de s'installer en tant que toiminimi (auto-entrepreneur) en Finlande. Il y a déjà beaucoup d'information là-dessus sur ce forum. Si tu as du mal à trouver des réponses, n'hésite pas à poser d'autres questions ici.


(Je rajouterais que je suis moi-même certifiée traductrice fr-angl et je ne trouve point de travail dans ce domaine ici. Certes, il y a Proz.com mais les tarifs pratiqués ne suffisent pas pour en faire son métier en Finlande. Il y a aussi les problèmes de credibilité: être traducteur fr-angl mais vivre en Finlande, ne donne pas forcement une bonne impression aux clients potentiels. Ils préfèrent travailler avec des traducteurs qui vivent le quotidien dans le pays de la langue en question).

Avatar de l’utilisateur
Bambou
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1721
Enregistré le : jeudi 28 août 2008, 11:44
Localisation : Samsara

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Bambou » mercredi 23 avril 2014, 16:10

Penelope a écrit :Pour le fisc finlandais il n'y a pas d'ambiguité: si tu habites en Finlande >183 jours par an alors tu es de facto "résident" et donc imposable en Finlande. Rien ne t'empêche de travailler ici en tant que auto-entrepreneur francais temporairement, sachant que tu n'auras pas le statut de résident donc, pas d'accès aux services de santé (KELA). Il n'est pas évident de vivre en Finlande sans être resident: p.ex. tu auras des difficultés pour ouvrir un compte bancaire, tu n'auras pas la possibilté d'acheter une matkakortti (carte orange) et aucun ISP ne voudra te vendre un forfait.

Il est très facile de s'installer en tant que toiminimi (auto-entrepreneur) en Finlande. Il y a déjà beaucoup d'information là-dessus sur ce forum. Si tu as du mal à trouver des réponses, n'hésite pas à poser d'autres questions ici.


(Je rajouterais que je suis moi-même certifiée traductrice fr-angl et je ne trouve point de travail dans ce domaine ici. Certes, il y a Proz.com mais les tarifs pratiqués ne suffisent pas pour en faire son métier en Finlande. Il y a aussi les problèmes de credibilité: être traducteur fr-angl mais vivre en Finlande, ne donne pas forcement une bonne impression aux clients potentiels. Ils préfèrent travailler avec des traducteurs qui vivent le quotidien dans le pays de la langue en question).


Je peux ajouter qu'il n'y a pas beaucoup plus de travail pour les traducteurs (certifiés ou non) finnois - français à un tarif correct (=permettant de payer ses frais et de garder un petit quelque chose).

Et je ne conseillerais pas un toiminimi, mais plutôt une société de portage comme eezy.fi (faire une recherche sur le forum).

maraboutblanc
Messager timide
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 23 avril 2014, 12:20

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar maraboutblanc » mercredi 23 avril 2014, 18:06

Penelope a écrit :Pour le fisc finlandais il n'y a pas d'ambiguité: si tu habites en Finlande >183 jours par an alors tu es de facto "résident" et donc imposable en Finlande. Rien ne t'empêche de travailler ici en tant que auto-entrepreneur francais temporairement, sachant que tu n'auras pas le statut de résident donc, pas d'accès aux services de santé (KELA). Il n'est pas évident de vivre en Finlande sans être resident: p.ex. tu auras des difficultés pour ouvrir un compte bancaire, tu n'auras pas la possibilté d'acheter une matkakortti (carte orange) et aucun ISP ne voudra te vendre un forfait.

Il est très facile de s'installer en tant que toiminimi (auto-entrepreneur) en Finlande. Il y a déjà beaucoup d'information là-dessus sur ce forum. Si tu as du mal à trouver des réponses, n'hésite pas à poser d'autres questions ici.


(Je rajouterais que je suis moi-même certifiée traductrice fr-angl et je ne trouve point de travail dans ce domaine ici. Certes, il y a Proz.com mais les tarifs pratiqués ne suffisent pas pour en faire son métier en Finlande. Il y a aussi les problèmes de credibilité: être traducteur fr-angl mais vivre en Finlande, ne donne pas forcement une bonne impression aux clients potentiels. Ils préfèrent travailler avec des traducteurs qui vivent le quotidien dans le pays de la langue en question).


Merci bien Pénélope ! Je crois que je vais suivre ton conseil et garder mon statut d'auto-entrepreneur au début de ma nouvelle vie finlandaise ! Tu as donc toujours une activité de traductrice ? C'est vrai que c'est n'est pas le job qui paye le mieux, mais je dirais que tout dépend de ta combinaison de langues et de ta formation.Étant germaniste, il y aura toujours un minimum de travail ! Quant aux sociétés de portage, je pense qu'il faut être très prudent, mais je regarderai quand même !

Ciao !

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3181
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Penelope » mercredi 23 avril 2014, 21:43

maraboutblanc a écrit :
Tu as donc toujours une activité de traductrice ?


Non, je n'ai pas le temps de chercher des clients, et je pense que je ne supporterais pas de travailler seule, sur ordinateur 24/7 - j'ai besoin de voir du monde. Mais j'adore traduire, c'est ludique pour moi, et cela m'arrive d'en faire parfois juste pour le plaisir et pour garder la main. Je travaille dans l'enseignement et j'écris des manuels de cours pour l'apprentissage de l'anglais langue étrangère. Et l'été je fais brouter mes moutons et je m'occupe de mes abeilles :bzz: . La traduction est bien si on travaille en équipe ou dans une entreprise avec d'autres traducteurs - par exemple dans les boîtes informatiques qui font l'internationalization des applications et des jeux PC où l'on fait partie d'une structure. Mais même les entreprises comme Lionbridge n'embauchent que très rarement en Finlande, préfèrant bosser avec des freelancers ou des soustraitants.

En Finlande en ce moment le métier de traducteur est en crise. Il y a eu des grèves, et il y a des traducteurs qui travaillent encore sans être payés (p.ex. aux chaînes de télévision) http://www.av-kaantajat.fi/in_english/?x245667=385342 Je travaille avec deux jeunes femmes qui ont terminé leur mastère en traduction cette année et ni l'une ni l'autre ne pense travailler dans la traduction. Mais si tu as déjà tes propres clients, alors je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas continuer à exercer ton métier depuis la Finlande.

Avatar de l’utilisateur
Bambou
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 1721
Enregistré le : jeudi 28 août 2008, 11:44
Localisation : Samsara

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Bambou » jeudi 24 avril 2014, 16:06

maraboutblanc a écrit :Quant aux sociétés de portage, je pense qu'il faut être très prudent, mais je regarderai quand même !

Ciao !


Celle dont je t'ai parlé prend 7%, rien d'autre, ni avant, ni après, tu touches ton salaire au plus tard le lendemain du jour (ouvrable) ou ta facture a été payée. Il y en a relativement peu en Finlande et je travaille avec après avoir laissé tomber mon toiminimi (autoentrepreneur) parce que la formule était plus intéressante d'après moi.
Mais après tu fais ce que tu veux.

J'ai enseigné à de futurs traducteurs à l'université en Finlande, la plupart se demandaient ce qu'ils allaient faire après ... même avec plus de 15 d'expérience dans le domaine ce n'est plus un métier que je conseillerais nécessairement. (Fi-fr, en-fr).

Kebi
Causeur débutant
Messages : 10
Enregistré le : lundi 28 mars 2016, 21:20

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Kebi » lundi 28 mars 2016, 23:04

Bonjour.

Le sujet date d'il y a longtemps mais etes-vous toujours du même avis?

Sinon, Pénélope, tu as fait quoi comme études?

Salutations ;)

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3181
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Penelope » mardi 29 mars 2016, 21:21

Oui... et non.

Il y a deux semaines j'ai assisté à une conférence organisée par NEaT (Nordic Editors and Translators) et les avis étaient partagés. Oui, les conditions sont difficiles et beaucoup de traducteurs quittent la profession mais, il est encourageant d'entendre d'autres raconter comment elles ont réussi en tant qu'auto-entrepreneur malgré la conjoncture actuelle. Une des invitées a parlé des opportunités créées grâce aux nouvelles technologies p.ex: l'internationalization des jeux vidéos, utilisation des "some" (=social media en finnois!) par les entreprises pour communiquer en B2B et B2C ect. Apparemment il y a du travail dans les secteurs liés aux nouvelles technologies. Attention, quasiment toutes les personnes qui partagaient cet avis positif étaient finlandaises.

Pour savoir plus sur NEaT http://nordicedit.fi/ et https://www.facebook.com/nordicedit/
C'est une organisation très sympathique, conviviale et utile!

Pour ma part, j'ai d'autres projets en ce moment, donc je ne fais pas de traduction.
Modifié en dernier par Penelope le mardi 29 mars 2016, 23:28, modifié 1 fois.

Kebi
Causeur débutant
Messages : 10
Enregistré le : lundi 28 mars 2016, 21:20

Re: auto-entrepreneur français en Finlande : que dit le fisc finlandais ?

Messagepar Kebi » mardi 29 mars 2016, 23:05

Bonsoir,

Ouah tu as un parcours admirable! Chapeau!


Retourner vers « Venir en Finlande »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité