Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Règles du forum
Tous les sujets sur la vie en Finlande, ou en rapport avec la Finlande (de près ou de loin). Les autres discussions vont dans le Forum général.
Potiok21
Causeur débutant
Messages : 5
Enregistré le : mercredi 9 septembre 2015, 14:56

Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Potiok21 » mercredi 9 septembre 2015, 15:55

Bonjour à tous!

Tout nouveau tout neuf sur le forum, j'ai des envies, de plus en plus pressantes je dirais, de partir m'installer dans ce magnifique pays qu'est la Finlande! J'aurais voulu avoir vos avis, expériences, sur les bons et mauvais côtés de la vie au quotidien en Finlande (notamment Helsinki, étant cadre dans le médical mes plus grandes chances de trouver un job s'y concentrent à mon avis!) comparé à la vie francaise, que vous soyez nouvel arrivant ou installé depuis des années...

Et au passage si un d'entre vous a des infos, liens, conseils etc sur les emplois dans le secteur médical je suis preneur! :D

Merci d'avance pour vos réponses et longue vie au forum! Lool

P.S : je m'excuse si ce type de sujet a déjà été traité, il serait alors passé au travers des mailles de ma recherche! :oops:
Il arrive un âge où il faut arrêter de rêver sa vie et commencer à vivre ses rêves

Avatar du membre
Nana
Administrateur
Messages : 2043
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 17:21
Localisation : Kreikka
Contact :

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Nana » mercredi 9 septembre 2015, 16:00

Salut et bienvenue sur le forum.

Pour les bons côtés, il y a deux sujets en post-it dans ce même forum (Vivre en Finlande), juste au-dessus de ton sujet :

Liste de choses agréables en Finlande
10 bonnes raisons d'aimer la Finlande, sur le blog de Janine
Une question ? Merci d'utiliser le forum afin d'en faire profiter tout le monde (pas en message privé).
Avant d'écrire un message sur le forum | Comment vous rendre utile pour SalutFinlande ?

Potiok21
Causeur débutant
Messages : 5
Enregistré le : mercredi 9 septembre 2015, 14:56

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Potiok21 » mercredi 9 septembre 2015, 16:20

Effectivement... Je m'étais lancé de grandes recherches alors que la réponse était sous mes yeux! :lol:

Merci beaucoup je m'en vais regarder ça de suite!!!! :super:
Il arrive un âge où il faut arrêter de rêver sa vie et commencer à vivre ses rêves

Avatar du membre
Nana
Administrateur
Messages : 2043
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 17:21
Localisation : Kreikka
Contact :

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Nana » mercredi 9 septembre 2015, 16:43

C'est déjà bien d'avoir cherché ;)
Une question ? Merci d'utiliser le forum afin d'en faire profiter tout le monde (pas en message privé).
Avant d'écrire un message sur le forum | Comment vous rendre utile pour SalutFinlande ?

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Penelope » mercredi 9 septembre 2015, 22:44

La vie en rose.... :amour:

En vrac, les choses désagréables en Finlande

Il fait nuit (presque) entre fin octobre et fin mars.
Il faut attendre le mois de mai pour voir des fleurs.
La TVA à 24% (taux de base) et 14% (l'alimentation)
Les feux de circulation (dangereux: plusieurs morts pietons/cyclistes à la rentrée cette année)
13e pour une place de cinéma
La vie culturelle peu accessible à ceux qui ne maîtrisent pas la langue finnoise
Apprendre le finnois (aïe, aïe)
La neige en ville (la neige tout court, je ne suis pas fan de l'hiver)
Les loups
Les ravages de l'alcool au sein des familles et parmi les jeunes
Le chômage parmi les jeunes (surtout les garcons de 18-25 ans)
Les voyageurs qui insistent pour monter dans le bus/train sans attendre que nous autres puissent y descendre
Le racisme
ect

Mais... malgré tout, je suis encore ici au bout de 15 ans, et j'ai peu de volonté pour repartir en France (ou ailleurs). Et j'ai ma famille autour de moi, des amis, du travail, ma santé... ;)

Potiok21
Causeur débutant
Messages : 5
Enregistré le : mercredi 9 septembre 2015, 14:56

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Potiok21 » vendredi 11 septembre 2015, 19:33

Je m'étais aperçu lors d'un séjour à Sodankyla que l'alcool était très présent, mais étant en vacances j'avoue ne pas m'être posé plus de questions que ça.

Pour la neige et l'hiver en général c'est justement une des raisons qui fait que je suis tombé amoureux de ce pays, je vis depuis 10ans sur Biarritz et la neige me manque... Énormément! (je suis dijonnais d'origine). Avec les aurores boréales par dessus le marché! :D

Le point qui resort le plus souvent reste quand même l'apprentissage du finnois, je parle couramment anglais mais je vois que ce ne serait pas un mal de commencer à prendre des cours avant! :?

Sinon je suis tombé sur quelques articles de presse sur la politique vis à vis des immigrés, qui paraissant très favorable il y a 4/5 ans, mais quid aujourd'hui? Est ce toujours d'actualité?

Merci d'avance!
Il arrive un âge où il faut arrêter de rêver sa vie et commencer à vivre ses rêves

Penelope
Vous écrit ce message par SMS depuis le sauna
Messages : 3182
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 20:23
Localisation : Espoo

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Penelope » vendredi 11 septembre 2015, 20:46

Je vis ici depuis 2001 et je n'ai toujours pas vu l'Aurore Boréale... On ne le voit que très rarement dans le sud et encore il faut être dans un coin orienté vers le nord (pas idéale - notre maison est plutôt orientée sud ce qui permet de capter la télé francaise), degagé (c'est à dire, sans trop d'abres tout près) et sans pollution lumineuse.

Au niveau de l'accueil des immigrés, je ne sais pas te répondre car personnellement je n'ai jamais eu de problèmes (sauf une fois dans une soirée - genre réunion de travail - quelqu'un m'a demandée d'un air très mal poli, assez cynique et arrogant, pourquoi je ne parle pas finnois. Il a sans doute raison, je devrais faire un effort). Mais dans la presse on lit souvent des articles qui parlent du racisme en Finlande. Sans doute c'est pire à la campagne que dans la région d'Helsinki qui est, aujourd'hui, relativement cosmopolite.

A la rigueur, je supporterais l'hiver s'il y avait une bonne couche de neige pendant 3-4 mois. Je préfère -20C à -5C. Mais dans le sud c'est plutôt 6 mois de boue et de verglas, avec un soleil qui ne se lève qu'à peine. J'ai vecu pendant de nombreuses années dans l'est de la France (le Jura et la Haute Savoie) et je profitais pleinement des hivers enneigés en montagne. Mais ici... il n'y a même pas de montagnes et l'année dernière la mer n'a pas gelé donc impossible d'y faire du ski de fond.

L'hiver est trop long et l'été trop court: de fin juin vers fin aôut. Aujourd'hui il a fait exceptionnellement beau pour un mois de septembre, 17C, mais glacial à l'aube 6C.

Il n'y a pas de vagues dans la Baltique - laisse ta planche à Biarritz.

Dans le sud-ouest on mange plutôt bien, non? Vous vous êtes préparés psychologiquement pour les boulettes à viande nordique avec du pinard sud-africain?

Avatar du membre
Scribe
Steven "kirjuri" Cigale
Messages : 9997
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 13:39

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Scribe » vendredi 11 septembre 2015, 23:14

Non la vie n'est pas toute rose en Finlande (surtout en ce moment avec la politique de rigueur imposée par le gouvernement, 3 ans de récession, licenciements à la pelle).

Penelope a écrit :Je vis ici depuis 2001 et je n'ai toujours pas vu l'Aurore Boréale... On ne le voit que très rarement dans le sud et encore il faut être dans un coin orienté vers le nord (pas idéale - notre maison est plutôt orientée sud ce qui permet de capter la télé francaise), degagé (c'est à dire, sans trop d'abres tout près) et sans pollution lumineuse.


C'est vrai qu'on en voit moins dans le sud que plus au nord, et que dans le sud c'est plutôt en regardant vers le nord qu'on peut les voir. Mais la chance a aussi son mot à dire : j'ai passé une semaine en Laponie il y a quelques années, dans un coin perdu au milieu de nulle part, horizon dégagé, sans lumières, y ai vu mes premières aurores boréales. Rien de très impressionant, j'étais presque déçu. Quelques mois plus tard, le 17 mars 2013, j'en ai vu une belle à Espoo. J'étais sur la mer gelée, je regardais vers la centrale Fortum de Suomenoja à moins de 100m (donc lumière, lampadaires, horizon pas dégagé et pollution lumineuse). Le ciel est devenu vert tout d'un coup, sur plus de sa moitié et aussi à la verticale, l'aurore se réflichissait sur la glace, tout était vert, en pleine nuit. Impossible de la manquer, mais ça a duré moins de deux minutes. J'étais à cet endroit par hasard, je ne savais pas qu'il y aurait une aurore boréale.

La chance, ça se provoque. Il existe des services d'alertes lorsque la probabilité de voir des aurores est élevée - en fonction de l'activité solaire (on vient de passer le maximum d'activité), du champ magnétique terrestre et de la latitude. Ensuite il faut juste un peu de chance pour qu'il n'y ait pas de nuages, sortir (j'ai aussi un balcon qui donne vers le sud) et attendre. Ca ne vient pas tout de suite. Les critères que tu donnes aident en théorie, mais ne sont pas des conditions sine qua non pour en voir dans le sud. Il y en a eu plusieurs fois dans le passé - 2013, 2014 et pas plus tard qu'il y a quelques jours à Helsinki et environs. Il suffit d'être patient, au bon endroit et au bon moment.

Par exemple ce soir, les conditions sont favorables pour en voir, même près de Helsinki : http://www.aurora-service.eu/aurora-forecast/ (quand Kp > 5.33)

Potiok21, pour plus d'infos sur les aurores boréales, consulte ce sujet

Vous vous êtes préparés psychologiquement pour les boulettes à viande nordique avec du pinard sud-africain?


ou alors payer le prix fort pour de la bonne bouffe, des bons produits et du bon vin.

Avatar du membre
Xavier
Posteur assumé
Messages : 25
Enregistré le : dimanche 18 mai 2014, 17:39

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Xavier » samedi 12 septembre 2015, 20:11

Les mauvais côtés

Il fait nuit (presque) entre fin octobre et fin mars.

C'est vraiment particulier en effet... et c'est pire que l'humidité... et pourtant il pleut souvent !

Les feux de circulation (dangereux: plusieurs morts pietons/cyclistes à la rentrée cette année)

C'est entièrement vrai ! Cependant en France, j'ai appris au code de la route que les cyclistes devaient traverser à pieds... ici quand tu veux tourner en voiture, régulièrement des vélos arrivent à 15-20 km/h et c'est dangereux malgré les précautions.
Apprendre le finnois (aïe, aïe)...
en plus quand tu apprends dans les livres et bien le finlandais le parle différemment ! Alors pour comprendre, c'est pas de la tarte aux myrtilles quand tu débutes
La neige en ville (la neige tout court, je ne suis pas fan de l'hiver)..
. sauf dans le sud, j'aurais appelé ça "bouillie neigeuse".

Le racisme
-- sur la question de l'immigration. Il faut savoir qu'aux dernières élections nationales, le parti d’extrême droite (moins extrême que le Front National) est arrivé en 2ème position. Mais, dans la vie courante, je trouve les commentaires racistes sont moins fréquents qu'en France. Le peu que j'ai entendu ne concerne pas les immigrés "européens". Mais il y a une sorte de paradoxe. Car dès que tu ne parles pas finnois, on te parle en anglais pour t'aider ou répondre. Donc pour des racistes, je trouve les finlandais assez ouverts. J'habite dans le Sud.

Autre mauvais côté :
- les rares marchés et petits commerces alimentaires... fini la boulangerie - pâtisserie avec les odeurs de croissant, la boucherie, le poissonnier, le primeur, le charcutier ... non maintenant c'est K ou S. Amateur de bonne bouffe, tu n'as plus de contact avec les métiers de bouche.
Par contre, on peut avoir du très bon vin français pour moins cher que chez Alko... qui ne propose pas de la grande qualité et excessivement cher (pour les vins français). Par contre, faut faire dans l'export, c'est un peu compliqué mais faisable.
- et comme écrit Scribe, une politique d'austérité pas très motivante. La Finlande est en manque d'inspiration pour enrayer une crise non pas conjoncturelle mais qui devient structurelle.


Mais regardons la Finlande, à l'opposé, pour se donner du baume au coeur :
- une mentalité plus agréable, moins "stressée" me semble t-il
- moins de monde (je suis peut-être agoraphobe)
- les nombreux espaces verts / les grands espaces / la Nature
- les pistes cyclables
- la rapidité et la pertinence des réponses de l’administration / relation en générale avec l'administration (j'ai peut-être pas encore eu de difficultés)
- le sauna
- la bière après le sauna ;) (sans parler alcoolisme)
- le golf... amateur de golf, tu vas te régaler, je suis surpris de leur nombre par rapport à la population!
- les lunch au restaurant (rapport qualité / prix) - pas partout bien sûr, ou malheureusement.
- les dessertes en bus (pour le Sud)

bilbao
Messager timide
Messages : 4
Enregistré le : dimanche 26 juin 2016, 17:38

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar bilbao » dimanche 26 juin 2016, 18:34

Bonjour à tous, je viens de m'inscrire ici mais je regardais parfois avant. Je suis en finlande depuis septembre juste (étudiant) et je vais y rester je suppose. La semaine prochaine je reviens sur toulouse et ça va me faire du bien ! Je suis venu en vacance la premiere fois en 2011 et depuis chaque été.

La finlande en mode vacances c'est super, on comprend rien donc on admire tout :)

- L'hiver pour moi ça va, je suis sur Vaasa donc un peu plus froid qu'helsink ce qui est un + l'hiver. Pas de boue-neige dégeulasse (juste 2 jours comme ça cette année) bien froid et pas trop de vent avec le soleil c'est nickel. La nuit je m'y fais enfait, j'ai l'impression que l'on est plus productif (plus de temps sur le PC à faire mes trucs scolaires plutôt qu'aller trainer à la piscine de mon pote a boire des bières...).

- La bouffe La parcontre je vous rejoint, il n'y a que K ou S, les mêmes prix partout, les mêmes merdes partout, les makkara oh mon dieux.. et ils en sont fier en plus... Ce qui me pousse a une consommation monstrueuse de ketchup pour faire passer. Donc j'ai testé tous les resto de Vaasa, j'ai trouvé une bonne pizzeria pas chere et un Viet très bon, mais la viande est juste hyper chère ou dégeulasse (au choix..). Les fruits c'est normal qu'ils ne soit pas murs mais bon.. Le fromage on en trouve du assez bon (Minimani a la coupe pour moi) Je reviens en france cet été et j'ai hate..
Parcontre, on ne peut pas continuer à manger comme en france, moi je fais comme eux pour les horaires et ducoup pleins de pain de mie / beurre / fromage / jambon (très bon ici mais dégeulasse chez nous!) Apres c'est poulet sur batterie et des EXXX partout (additifs). Donc pour la santé ca doit pas être énorme (voir toutes les allergies qu'ils ont...) bref, la bouffe c'est mieux que l'angleterre mais ca reste dans le même niveau..

- Le racisme disons je parle 15% finnois, j'ai trouvé certains vieux qui font la geule quand on parle anglais et non finnois ou alors même des vieux qui parlent suédois et qui comprennent pas pourquoi les gens parlent finlandais et ils te répondent en suédois ou finlandais. J'ai un un mec bourré dans la rue qui ma dis qu'on allais tous crevé car on est pas finlandais mais à part ça, c'est tout.
Ensuite, les gens sont généralement prudent/peureux avec les roumains car c'est vrai qu'il y en a pas mal et que mentalement ils ne se fondent pas avec les finnois (ma copine à citimarket en a chopé une dizaine en train de voler sur 6 mois) et les gens se plaignent en disant qu'ils ne font rien et qu'ils touchent les allocations blablabla (enfin on connait le discours) mais quand je dis que je suis français ils le prennent bien et sont curieux pour la pluspart. Donc je dirais ils assument plus le racisme que nous mais si t'es européen c'est mieux.. J'arrive à en savoir plus quand je traine dans des bars avec des vieux un peu bourrés qui parlent de tout sans se retenir donc on apprend pas mal.

- L'alcool ce point la est je trouve vraiment important étant vu ici comme "pro-alcool" les finlandais ne savent pas boire, du coup, ils font n'importe quoi, à n'importe quel age et ça flingue des familles entière. Pour moi c'est chiant car dès que j'ouvre une bière quelque part, je passe pour un gros malade...
Donc évitez d'ouvrir une bouteille de vin à des finnois elle risque de finir avec le bouchon poussée dedans et vidée cul sec...
La j'ai du mal à comprendre, ça me donne envi de faire type "comment boire de l'alcool" car pour eux ils boivent comme des abrutis et ils perdent toutes leurs responsabilités pour finir a 21ans avec une prescription de médicaments pour vomir dès que t'ouvre un bière (cas d'un proche).
Etonnament lors d'une soirée avec des amis (finnois only) un mec qui parlais suédois arrive et me demande comment je trouve l'alcool ici, et apres 2h de discussion, on en est venu à la même conclusion.
Le problème est également chez les adultes/parents/grandparents, au début ca fait marrer dans les bars, on se met à table avec des vieux de 60-80 ans et on rigole et tout mais parfois je leur demande leur situation et ils ont tous des histoires vraiment "fucked up" divorcés puis remarié 3 fois puis les enfants ne leur parlent plus blablabla.. C'est peut être des cas isolés mais sur 5 soirées, les 5 fois c'était pareil. Ou alors c'est juste ce qui trainent dans les bars, enfin bon. Ducoup pour trouver à boire c'est vraiment pas simple d'aller à alko tout le temps, c'est très cher, et les bars/boites c'est les tarifs de saint-tropez.. Ducoup on va juste à K ou S market et on achète de la pisse en canêtte (pour 1€ la canette) c'est pas terrible, mais on fait avec. Au début j'avais du mal, maintenant ça va. ça aussi, une bonne 1664 cet été va pas faire de mal...
Pour le coup, l'alcool a une vision très péjorative et j'ai presque peur d'ouvrir une bière devant des finnois.. même dans les boites étudiantes, en semaine la moyenne d'age c'est 45ans, c'est pas un mal en soit mais les enfant derrière ça doit pas être joli. Sans compter les femmes qu'on voit a 40-60 ans (des clochard bourrés quoi) devant k market à attendre l'ouverture.

-Gestion de l'argent Je ne sais pas si cela s'applique dans toutes les familles mais les finlandais que je connais vivent tous à crédit, cela est peut être pareil en france mais la je trouve vraiment poussé à l'extrème. Cela ne nous concerne pas directement mais ça m'énerve parfois. De mon expérience, ils n'ont pas la vision ou l'envie de mettre des sous de coté, ils gagnent plus que nous en moyenne, souvent ils touchent le salaire tous les 15 jours et ils dépensent tout, même une conaissance qui gagne plus de 3000€ arrive à tout dépenser sans ce soucier de mettre de coté, acheter des conneries partout. Moi ça me rend fous parfois... Des arnaques sur les personnes qui ne connaisent pas trop un domaine (ex: une tablette à 0€ avec paiment en 36mois + l'abonnement 3G carte sim 3ans pour la tablette alors que le wifi est à la maison rien que la tablette ils la payent 500€...) bref, maintenant je laisse faire mais au début je devenais fou...

- Conclusion si vous restez moins d'un an, vous aurez la vision de quelque-chose de nouveau et ne verrez que les bons cotés, apres cela moi j'ai eu un moment on je ne comprenais pas pourquoi ils peuvent pas changer notamment sur l'alcool et la bouffe (quand on voit le resto ROSSO plein toute la journée pour manger des pates dégeulasse à 20€ l'assiète...) puis ensuite on se concentre sur nos activités, sur nos proches et on reste avec les gens positifs et puis tout va bien. Je pense que si on reste un peu en dehors de la société (par exemple tout ce qui est politique je n'y comprends rien et je ne cherche pas) ce n'est pas un mal.
C'est une culture différente, c'est pas le paradis pour les francais mais je compte y rester quand même, on est plus tranquille, pas de stress, pas de monde, moi je ne me déplace qu'en vélo ou à pied, bonne connexion internet 4G ou fibre (ça compte quand même :P), les magasins ouvert jusqu'à 21h tous les jours (22h pour SIWA) la poste inclue dans mon K market donc qui ferme à 21h, toutes les démarches administratives rapides et bien acceuillie (une jolie blonde souriante en général :P), le calme dehors (oui, très très calme...) la mer (à vaasa) et l'hiver la mer gelée c'est cool pour la patinoire. L'emploi à l'air en bonne santé dans certains secteurs (informatique pour moi) et je vais pas étendre au niveau scolarité mais c'est bizarre au début, il n'y a pas de stress à l'école comme j'avais au collège/lycée.
Je pourrais vous en apporter plus au fil du temp et de l'histoire :)

Avatar du membre
Nana
Administrateur
Messages : 2043
Enregistré le : jeudi 8 mai 2008, 17:21
Localisation : Kreikka
Contact :

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Nana » dimanche 26 juin 2016, 22:56

Bienvenue bilbao sur le forum, et merci d'avoir partagé tes observations et expériences sur la Finlande.
Une question ? Merci d'utiliser le forum afin d'en faire profiter tout le monde (pas en message privé).
Avant d'écrire un message sur le forum | Comment vous rendre utile pour SalutFinlande ?

Sandrine
Participant rodé
Messages : 106
Enregistré le : samedi 5 mai 2012, 15:51

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar Sandrine » lundi 27 juin 2016, 18:36

Attention à ne pas confondre les Roms (qui sont sédentarisés depuis longtemps en Finlande) et les Roumains qui sont les habitants de la Roumanie comme chacun le sait...
Lidl est bien pour faire ses courses, il y a souvent des produits français et peut manger correctement. Je trouve d'ailleurs la qualité des fruits et légumes de Lidl meilleure qu'à K ou S.

Avatar du membre
jhonsylver
Contributeur enthousiaste
Messages : 83
Enregistré le : vendredi 3 décembre 2010, 22:24

Re: Bons et mauvais côtés de la vie finlandaise?

Messagepar jhonsylver » samedi 9 juillet 2016, 11:43

bravo Bilbao :P :P

j'espère que ma Pia , n'est pas devenue comme tu dis
amitiés et bravo pour ton analyse véridique de la Finlande